• Community : la méta-série

     

    J'inaugure aujourd'hui une nouvelle rubrique : tous les quinze jours, je vous présenterai une série que j'affectionne. Mes goûts en ce domaine sont très variés, et j'espère que vous y trouverez votre compte !

    ____________________

    Community est une série américaine dont le premier épisode a été diffusé en 2009. Son créateur, Dan Harmon - également co-créateur de la série Rick and Morty - a réussi à innover en partant d'un élément classique des sitcoms : la bande d'amis étudiants. Mais ici, l'université de Greendale est dirigée par un doyen totalement irresponsable dont le passe-temps favori est de se déguiser en femme. L'action a lieu dans un community college, c'est à dire une université communale de seconde zone qui ne sélectionne pas ses étudiants. Les individus qui s'y retrouvent sont tous plus ou moins paumés, et ont souvent commis une erreur dans leur vie antérieure.

     

    Afficher l'image d'origine

     

    Dès le premier épisode, le groupe des personnages principaux est posé. Il y a tout d'abord Jeff, l'ancien avocat brillant au faux diplôme, narcissique, égocentrique mais tellement charismatique, rapidement suivi par Britta, activiste ratée qui tente de trouver sa voie. Viennent ensuite Shirley, mère de famille adultère et carriériste ; Annie, ancienne droguée aux médicaments et première de la classe ; Troy, sportif qui a du renoncer à sa bourse du fait d'une blessure ; et Pierce, héritier millionnaire d'un empire de lingettes traînant depuis plus de dix ans dans les couloirs de Greendale et continuant à penser que ses blagues racistes sont drôles. Enfin, last but nos the least, Abed est probablement le meilleur personnage de la série : obsédé par le cinéma et par la pop culture, Abed trouve que la fiction est bien plus facile à comprendre que la vie réelle. Ses problèmes sociaux-comportementaux le rendent aussi drôles qu'attachant, mais ce personnage se distingue surtout par son aptitude involontaire au  méta-humour. Et le méta-humour est ce qui rend Community si décalée et originale.

     

    Afficher l'image d'origine

     

    Le méta-humour repose le plus souvent sur la mise en abyme : c'est faire de l'humour à propos de l'humour. Abed voit les journées défiler comme des épisodes, et il voudrait faire adopter à son entourage des comportements attendus de personnage de séries. L'aspect méta de Community réside également dans sa scénarisation et son montage. Par exemple, plusieurs épisodes font référence, voire s'inspirent d'oeuvres de pop culture : Kill Bill dans l'un des épisodes paint-ball, Star WarsWalking DeadGlee, Batman, Indiana Jones... C'est donc dans un univers loufoque, à la fois surréaliste et très actuel, que les spectateurs sont plongés en regardant Community

     

    Afficher l'image d'origine

     

    La série compte six saisons, mais la dernière, diffusée par Yahoo!, est la moins bonne. On sent les scénaristes en mal d'inspiration, et bon nombre des personnages du départ s'en sont allés ; peut-être Dan Harmon a-t-il voulu achever ses six saisons, en référence au désormais célèbre "Six seasons and a movie !" de Troy et Abed. Il faut néanmoins voir les derniers épisodes, qui vous feront sûrement monter la larme à l'oeil après les soirées passées en compagnie de la bande de lurons déjantés. Au-delà de l'aspect humoristique - le rire est garanti avec cette série -, Community pousse à l'acceptation de soi-même et d'autrui, et critique de nombreux aspects de la société américaine. Chaque épisode dure 25 minutes ; mieux vaut les regarder dans l'ordre pour ne rien perdre de l'évolution de la trame de fond. 

     

     

    « Rencontre avec le MarocL'exposition street-art de l'Institut Culturel Bernard Magrez »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :