• La Nuit des Fignos : une soirée d'exception

     

    Samedi soir, nous étions à la Nuit des Fignos (nom du noeud rouge remis aux diplômés) au Hangar 14. Tenue de soirée exigée pour ce gala organisé par les étudiants d'arts et métiers.

     

     

     

    La Nuit des Fignos : une soirée d'exception

     

     

     

    Nous sommes donc arrivé parés de nos plus beaux atours, et nous n'avons pas été déçus. Le gigantesque hangar (5 400 mètres carrés) était divisé en quatre salles, décorées sur les thèmes des quatre plus grandes fêtes du monde : la Fête des Morts, le Carnaval de Venise, le Nouvel An Chinois et le Carnaval de Rio. De multiples bars étaient installés un peu partout, qui servaient aussi bien du champagne que de la bière, ainsi que des tapas. On reconnaissait les organisateurs à leurs tenues de marin.

     

     

     

    La Nuit des Fignos : une soirée d'exception

     

     

     

    Tandis que les salles du bas étaient consacrées à des DJsets électro et à des concerts de rock, l'étage était davantage dédié au calme, avec des tables pour discuter, de la musique acoustique et des spectacles. C'était également à l'étage que se trouvait la terrasse avec vue sur la Garonne qui fait la fierté du Hangar 14 : un superbe panorama sur les lumières de Bordeaux et du Pont d'Aquitaine.

     

     

     

     La Nuit des Fignos : une soirée d'exception

     

     

     

    C'était évidemment dans la salle électro, décorée sur le thème du Carnaval de Rio, que se sont produits Mokoa et Breakbot, les deux artistes les plus attendus de la soirée. Ils ont fait vibrer le public présent sur leurs sonorités techno groovy. La soirée s'est terminée à 4 heures du matin. On se souviendra de la Nuit des Fignos comme d'une soirée de prestige, placée sous le signe de l'élégance et de la bonne humeur. On attend désormais l'édition 2020 avec impatience.

     

     

     

    La Nuit des Fignos : une soirée d'exception

     

     

     

    La Nuit des Fignos : une soirée d'exception

     

     

     

     

    _______________

    Pour plus d'infos, de photos et de jeux concours, suivez Next-Bordeaux sur Facebook et Instagram !

     

     

     

    « Washing Machine aux Vivres de l'Art : l'underground dans toute sa convivialitéYeah yeah Yelle ! »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :