• Le féminisme en broderie : l'interview de Camille, fondatrice de la marque Le Mot Rose

     

    Avec sa marque Le Mot Rose, Camille, armée de ses aiguilles, a décidé de lever le tabou sur le corps féminin... mais tout en douceur. Vulves, tétons et menstruations sont ainsi représentés dans les créations de cette jeune bordelaise. Rencontre avec une artiste qui n'a pas peur d'abattre les clichés.

     

     

     

    Le féminisme en broderie : l'interview de Camille, fondatrice de la marque de broderie Le Mot Rose

     

     

     

    Peux-tu te présenter ?

    Je m'appelle Camille, j'ai 23 ans et je suis diplômée d'un BTS Design Graphique à l’institut Supérieur des Arts Appliqués de Strasbourg. J'ai intégré les Beaux Arts de Bordeaux en octobre 2018, après avoir consacré une année à mon projet Le Mot Rose. Je suis passionnée par la couture depuis mon plus jeune âge, et je m'intéresse à énormément de choses : la confection, le graphisme, l'illustration, la photographie...

     
     

    Avec ta marque Le Mot Rose, tu brodes des bijoux qui représentent des vulves, des tétons, des utérus... Peux-tu nous expliquer le concept ?

    La broche a longtemps été boudée, jugée vieillotte, et j'ai voulu lui donner une deuxième jeunesse. Les couleurs vives utilisées sont inspirées des broderies traditionnelles des costumes Sardes. Si mes broches représentent des vulves, tétons et utérus, c'est parce qu'elles visent à lever le tabou sur le corps féminin, en déculpabilisant notamment sur le sujet des règles. Mes broches ont été portées et partagées par des personnalités et médias comme Clara Luciani, Vogue Italia, Pokaa, Madmoizelle, Et Pourquoi Pas Coline, Paulette Talks...

     

     

     

    Le féminisme en broderie : l'interview de Camille, fondatrice de la marque de broderie Le Mot Rose

     

     

     

    A quoi renvoie le nom de ta marque ? 

    Le Mot Rose fait référence à l’euphémisme, souvent employé pour parler de sujets tabous, comme les termes utilisés pour nommer son sexe par exemple. On se résout à adopter des mots roses plus apaisants !

     


    Tu organises également des ateliers d'initiation à la broderie, comment faire pour y participer ? 

    Pour le moment je n'ai plus d'ateliers prévus, le temps me manque, je suis en perpétuelle recherche de lieux ou les organiser, c'est beaucoup de travail, les gens s'inscrivent et parfois ne viennent pas. J'adore en animer, cela me permet d'échanger sur mon savoir faire et de faire de belles rencontres, ils reviendront peut-être au courant de l'année.Je consacre actuellement mon temps à la fabrication de broches et à la mise en scène de mon travail à travers la photographie.

     

     

     

    Le féminisme en broderie : l'interview de Le Mot Rose

     

     

     


    Comment peut-on te soutenir et acheter un bijou ?

    Mon site internet est actuellement en construction, il faudra patienter un petit peu pour qu'il soit terminé. Vous pouvez me retrouver sur des évènements physiques,  je les partage sur Instagram et Facebook.

     


    Quels sont tes projets pour 2019-2020 ? 

    J'ai comme projet donc mon nouveau site internet, Les totes bags sont un nouveau produit que j'ai sorti en septembre, par la suite j'aimerais agrandir la collection avec des t-shirts. Je reprend les cours début octobre, j'ai prévu de me concentrer également sur des oeuvres artistiques qui sont en parallèle à mon travail de marque, sur la même thématique du corps. 

     

     

     

    Le féminisme en broderie : l'interview de Camille, fondatrice de la marque de broderie Le Mot Rose

     

     

     

     

    _______________

    Pour plus d'infos, de photos et de jeux concours, suivez Next-Bordeaux sur Facebook et Instagram !

     

     

    « A Rise To KaTs : venez découvrir un trio moustachu à bretelles au Château de Thouars !Skip The Use : "puissant, éclectique, résolument contemporain" »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :