• Le Festival ODP : trois jours, trois ambiances

     

    Next - Bordeaux était présent au Festival ODP, qui se déroulait du 18 au 20 mai au Parc Peixotto à Talence. Comme l'année dernière, le festival a fait le choix d'un éclectisme assumé.

     

     

     

    Le Festival ODP : trois jours, trois ambiances

     

     

     

    Vendredi soir, le public a eu droit à la variété légère de Da Silva, aux sonorités mystiques d'Ibeyi et à l'electro-rock de Alt J. Ce dernier groupe, très attendu, a su réveiller un public resté en apesanteur après le show délicat des jumelles d'Ibeyi.

     

     

     

    Le Festival ODP : trois jours, trois ambiances

     

     

     

    Le Festival ODP : trois jours, trois ambiances

     

     

     

    Alt J a joué ses tubes comme Breezeblocks et Taro, mais aussi des compositions moins connues et plus rock'n'roll. La scénographie était travaillée, à la hauteur de l'énergie du groupe britannique, qui a su trouver un équilibre entre rythmes effrénés et émotion. Ce premier jour s'est conclu par un mot des parrains du festival, Thomas Hugues et Eric Jean-Jean, qui ont rappelé le soutien financier considérable qu'apportait l'événement aux orphelins des sapeurs-pompiers de France.

     

     

     

    Le Festival ODP : trois jours, trois ambiances

     

     

     

    Le Festival ODP : trois jours, trois ambiances

     

     

    Samedi soir, la programmation était francophone, avec Les Négresses Vertes, Coeur de Pirate, Gauvain Sers et Laurent Lamarca. Une soirée plus apaisante, à l'image du beau temps présent pendant les trois jours du festival. L'occasion de se promener parmi les nombreux foodtrucks et stands disséminés dans le Parc Peixotto : un churros, une bière, un hamburger ? A vous de choisir !

     

     

     

    Le Festival ODP : trois jours, trois ambiances

     

     

     

     

    Le Festival ODP : trois jours, trois ambiances

     

     

     

    Le dimanche soir s'est affirmé comme étant la soirée la plus street et la plus énergique, avec le fantastique show du groupe de rap NTM. Le public était à la fois constitué d'anciens fans déjà présents il y a trente ans dans les fosses, et de plus jeunes désireux de voir sur scène un duo mythique du hip-hop français.

     

     

     

     

    Le Festival ODP : trois jours, trois ambiances

     

     

     

    Joey Starr et Koolshen n'ont rien perdu de leur flow et de leur street credibility : après avoir fait attendre quelques dizaines de minutes des spectateurs déjà bouillants, ils ont débarqué sur la scène parée pour l'occasion d'écrans géants. Ils étaient accompagnés de deux DJs, donc l'un provenait du groupe électro Birdy Nam Nam.

     

     

     

    Le Festival ODP : trois jours, trois ambiances

     

     

     

    Le Festival ODP : trois jours, trois ambiances

     

     

     

    NTM a joué ses classiques en les adaptant au goût du jour : Laisse pas traîner ton fils, Seine Saint Denis Style, Ma Benz, Assassins de la police... Le duo a fait venir sur scène plusieurs invités, dont Bustaflex, Format:B et Lord Kossit, des rappeurs de la vieille école comme eux, mais aussi des artistes plus actuels, amateurs de son trap et de grosses infra. 

     

     

     

    Le Festival ODP : trois jours, trois ambiances

     

     

     

    Comme souvent dans les bons concerts de rap, l'ambiance était très remontée : des mains en l'air pendant tout le show, des fans qui s'égosillaient sur les paroles du groupe de leur adolescence et de nombreux doigts d'honneur. Fidèles à leur réputation, Joey Starr et Koolshen ont apostrophé les VIP installés dans les loges qui surplombaient la fosse ("On n'est pas à l'hippodrome, ici !") et ont fait transpiré leur public pendant plus d'une heure et demie. Un show qui concluait en beauté ces trois jours de festival, en rompant un peu avec le mood tranquille et familial des deux soirs précédents. On en redemande pour l'année prochaine !

     

     

     

    Le Festival ODP : trois jours, trois ambiances

     

     

     

    _______________

    Pour plus d'infos, de photos et de jeux concours, suivez Next-Bordeaux sur Facebook et Instagram !

     

     

     

    « Mais que faire de votre vendredi soir ? Allez voir Juliet Fox à la soirée La Crème !

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :