• On a testé pour vous : un cours d'auto-défense gratuit à domicile

     

    Plus de 90% des français ne connaissent pas les gestes basiques de self-défense. C'est en partant de ce constat que Nicolas Simon, 32 ans, ancien pompier et ambulancier, a décidé de fonder une association proposant des cours d'auto-défense gratuits à domicile, sur Bordeaux et alentours. Nous avons décidé de tester le concept.

     

     

     

    Image associée

     

     

     

    Pour organiser la séance, il suffit de prendre contact avec Nicolas sur Facebook ou au 06 58 24 15 47. Vous pouvez lui poser les questions que vous souhaitez, il a l'habitude : son association est la seule en Nouvelle Aquitaine à proposer ce type de service gratuitement. Il donne cours à des groupes allant de deux à quatre personnes, pouvant ou non être mixtes, à partir de 12 ans - mais si les enfants sont mineurs il faut la présence d'au moins un des deux parents. Il commence également à organiser des séances avec des structures - écoles, salles de sport... Nicolas Simon prend en compte les faiblesses et handicaps de chacun de ses élèves.

     

     

     

    Nicolas Simon pendant un cours

     

     

    Le cours dure à peu près 1 heure et demi. Il commence par une demi-heure de théorie, à propos de la loi sur la légitime défense, des situations dans lesquelles il faut fuir et dans lesquelles il faut se défendre. Puis s'ensuit une phase d'échauffement basique : rotations des poignets, des chevilles et quelques squats pour se mettre en jambe. Ensuite, Nicolas nous apprend trois techniques de portés (sur le dos, en "sac à patate" et en porté pompier) ; si vous doutez de pouvoir soulever sur vos épaules un homme de 80 kilos, dites-vous que les trois filles présentes ont réussi !

     

     

     

    Image associée

     

     

     

    Nicolas poursuit en nous enseignant deux techniques de clefs de bras, et comment frapper les différents points vitaux (sur les arcades sourcilières, le nez, la gorge, le plexus, les genoux et les talons). Il nous montre comment parer un coup de poing et comment en donner un sans se faire mal ; comment mettre à terre un individu en visant les genoux. 

     

     

    Résultat de recherche d'images pour "self defense dessin"

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Le cours continue avec deux techniques d'auto-défense en position allongée, au sol, et avec l'apprentissage de deux techniques d'étranglement. La séance se termine par une simulation de combat, où Nicolas fait semblant d'agresser chacune des participantes ; celles-ci doivent le soulever, le mettre au sol et l'immobiliser. 

     

    Nous finissons en sueur et impressionnées par nos propres capacités. Il faut bien entendu pratiquer régulièrement les exercices, afin d'acquérir des réflexes, mais les apprentissages retirés sont énormes ! On remercie chaleureusement Nicolas, qui sait donner confiance à ses élèves et leur montrer de quoi ils ou elles sont capables. N'hésitez pas à prendre contact avec lui : c'est toujours bon de savoir qu'on sait se défendre.

     

     

     

     

    _________________

    Pour plus d'infos, de photos et de jeux concours, suivez Next-Bordeaux sur Facebook et Instagram !

     

     

     

     

    « UNNO, l'unité en trioJahneration : du reggae pour réchauffer les coeurs »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :