•  

    Samedi 7 décembre, deux jeunes talents nous ont fait bouger dans la salle du Krakatoa : Maxenss et sa première partie, Julien Granel.

     

     

     De YouTube à la scène : Maxenss au Krakatoa

     

     

     

    Julien Granel, jeune chanteur originaire de la région a assuré la première partie. Seul sur scène avec sa platine et son clavier, il a fait chanter et danser le public du début à la fin. Son air androgyne, son bob violet en fourrure, son aisance et son énergie sur scène nous ont tout de suite plu, et ses chansons "Défait" ou encore "La mer à boire" promettent de futures belles créations.

     

     

     

    De YouTube à la scène : Maxenss au Krakatoa

     

     

     

    Maxenss a ensuite proposé une performance beaucoup plus éclectique, sautant d'un registre a l'autre, de chansons mélancoliques à des sons plus électro. Maxenss ne peut être résumé à un seul style : il a également posé sa voix légèrement aiguë sur des envolées plus métal et des flows hip-hop. Il a d'ailleurs à son actif plusieurs featuring avec VSO.

     

     

     

    De YouTube à la scène : Maxenss au Krakatoa

     

     

     

    De YouTube à la scène : Maxenss au Krakatoa

     

     

     

    L'artiste, qui a commencé à se faire connaître en parodiant des chansons sur YouTube et en trollant l'émission "La France a un incroyable talent" en 2017, a réussi sa transition du monde de l'humour vers celui de la musique avec succès. Ses chansons sont des pépites d'auto-dérision, parfois absurdes, parfois poétiques. On a surtout retenu "Cheveux", un son hyper entraînant où il nous partage ses doutes existentiels sur la coupe de cheveux parfaite, ou encore "Les mégots" où il crie avec entêtement pendant toute la chanson : "Arrête de jeter tes mégots par terre". Bref, il mélange avec beaucoup de talent paroles profondes et légères, ton humoristique et paroles plus sérieuses. Si on veut connaître son style plus doux et poétique évoquant le quotidien, on écoutera le très bon "Dimanche" ou "La lune à 3h du mat".

     

     

     

    De YouTube à la scène : Maxenss au Krakatoa

     

     

     

     

    Son côté accessible et déjanté, et son bon contact avec le public nous ont fait passer une très bonne soirée. On vous recommande donc de suivre de près ces deux talents prometteurs ! 

     

     

     

    De YouTube à la scène : Maxenss au Krakatoa

     

     

     

     

     

    ____________

    Cet article a été rédigé par Ségolène

    Photographies par Camille Balcou

    Pour plus d'infos, de photos et de jeux concours, suivez Next-Bordeaux sur Facebook et Instagram !

     

     

     

     


    votre commentaire
  •  

    Connue pour son tube "Non non non", Camélia Jordana a fait un long chemin depuis sa sortie de l'émission de télécrochet La Nouvelle Star. La chanteuse nous embarque de surprise en surprise depuis qu'elle a posé sa douce voix sur le titre "Danse" de Lomepal dans l'album FLIP. Elle nous embarque avec son groupe "Lost", qui est aussi le titre de son dernier album.

     

     

     

    Camélia Jordana : une nouvelle star ?

     

     

     

    Au Rocher de Palmer ce jeudi 28 novembre, nous sommes allés l'écouter dans une petite salle, où l'ambiance était intimiste et authentique. On sentait que le public suivait la chanteuse depuis longtemps et connaissait ses chansons.

     

     

     

    Camélia Jordana : une nouvelle star ?

     

     

     

     

    Camélia Jordana : une nouvelle star ?

     

     

     

    Camélia l'a dit elle-même durant le concert, elle se trouve en ce moment à la croisée des chemins de sa carrière d'artiste. Son style est en pleine évolution, pour notre plus grand plaisir : elle a mêlé chansons en anglais, français, arabe, mélangeant les sons et les rythmes. Elle a ainsi rendu hommage à ses origines arabes et à des sujets qui lui sont chers. Elle a évoqué l'histoire de Freddie Gray, afro-américain abattu par la police en 2015 à Baltimore. Elle a également chanté "Empire", qui évoque la guerre d'Algérie. Son concert s'est terminé avec "Mon drapeau", où elle chante les couleurs de la France en arabe, nous quittant sur un appel à l'ouverture et à la tolérance.

     

     

     

    Camélia Jordana : une nouvelle star ?

     

     

     

    Malgré les problèmes techniques de son qui ont eu lieu pendant le concert, Camélia Jordana a gardé sa bonne humeur, et a même interprété a capella sa version de "Saint James infirmary", ainsi qu'un cover de "Self control" de Franck Ocean. Elle a donc multiplié les registres durant le concert, en passant de mouvements de danse orientale à une version beaucoup plus soul de son célèbre "Non non non". En bref, Camélia nous a fait passer un très bon moment, et sa récompense aux Victoires de la musique 2019 dans la catégorie musiques du monde ne fait que confirmer son talent. On lui souhaite bonne continuation !

     

     

     

    Camélia Jordana : une nouvelle star ?

     

     

     

     

    ____________

    Cet article a été rédigé par Ségolène

    Pour plus d'infos, de photos et de jeux concours, suivez Next-Bordeaux sur Facebook et Instagram !

     

     

     

     


    votre commentaire
  •  

    Vous n'aviez plus écouté Skip The Use depuis leur dernier album "Little Armageddon" sorti en 2014 ? C'est le moment de vous y remettre : ils reviennent sur scène plus enflammés que jamais (et c'est d'ailleurs pour ça qu'on les a interviewés juste ici) !

     

     

     

    Happy birthday Skip The Use !

     

     

     

    Ce jeudi, ils entamaient leur nouvelle tournée à Bordeaux au Rocher de Palmer. Primé aux Victoires de la Musique en 2013, le célèbre groupe de rock français s'est reformé après plus de deux ans d'absence et vient de sortir un album, "Past & Future", qui ne décevra pas les fans. Damn cool s'annonce déjà comme LE titre qui fait vibrer parmi les 14 sons de l'album.

     

     

     

    Happy birthday Skip The Use !

     

     

     

    Mat, le charismatique chanteur du groupe a fêté son anniversaire sur scène avec gâteau, bougies et "joyeux anniversaire" chanté par le public ; une belle manière de faire son come back. Totalement déjanté sur scène, sautant dans tous les sens, levant le poing, il nous a aussi fait rire entre chaque chanson avec ses punchlines bien senties et son ton ironique.

     

     

     

    Happy birthday Skip The Use !

     

     

     

    Il a également défendu les causes qui lui sont chères et dénoncé racisme, sexisme et lgbtphobie, aussi bien avec ses anciennes chansons, dont The Story Of Gods And Men, qu'avec celles du dernier album comme Marine, pendant laquelle nous criions "Fuck you" en coeur, ou encore Your turn to love où le chanteur interroge à la fois le sexisme et le racisme : "My daughter ask me 'why these people hate me? Is it the color of my skin or just because I am free?' ".

     

     

     

    Happy birthday Skip The Use !

     

     

     

    On sentait une énergie folle circuler entre le chanteur, le batteur et les deux guitaristes, qui ont assuré sur scène. Skip the Use est connu pour ses chansons en anglais, toutefois avec Du bout des doigts, le dernier son de l'album, Mat nous a montré que sa voix sonnait aussi bien dans la langue de Molière, et même avait un air insoupçonné de Kyo !

     

     

     

    Happy birthday Skip The Use !

     

     

     

    Bref, la soirée a été très énergique, et le groupe Golden Gasoline en première partie n'y était pas pour rien. Le trio, porté par la jolie voix de la chanteuse a chauffé la salle et nous a donné envie d'aller écouter leurs albums. Ils ont terminé leur show intense de trente minutes avec No Friends in Paradise, proposant un rock plus traditionnel que celui de Skip the Use, mais terriblement efficace.

     

     

     

    Happy birthday Skip The Use !

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

      

     

     

    Happy birthday Skip The Use !

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    ___

     

     

     

      

     

      

    ____________

    Cet article a été rédigé par Ségolène

    Pour plus d'infos, de photos et de jeux concours, suivez Next-Bordeaux sur Facebook et Instagram !

     

     

     

     


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique